Fonctions SQL et select *

Un comportement qu’il faut connaitre quand on utilise des fonctions SQL avec SQL Server. Les fonctions sont optimisées par le moteur et changer le schéma d’une table peut avoir des comportements surprenant.

Créer une table People et y ajouter quelques amis

Structure SQL - création

Créer un fonction simple


Appeler la fonction et obtenir le résultat escompté


SQL - résultat

Rajouter une colonne Superhero sur la table People et enrichir avec les informations

Structure SQL - modification

Rappeler la fonction et être surpris

Structure SQL - init

Solution :

Mettre à jour la fonction même si aucune modification effective n’est réalisée


Rappeler la fonction

SQL - résultat

Conclusion : S’il était encore besoin de le démontrer, le * c’est mal.

L’exemple servant d’illustration est simple mais enrobez cela avec de l’Entity Framework et dans un contexte où vous n’avez pas la main sur les évolutions SQL, cela devient bien plus sympathique.

Related Post

Entity Framework Core 2.2 Preview 2 – donnée... Ca y est, Entity Framework Core supporte les données spatiales avec la sortie de la version 2.2 Preview 2. Regardons comment nous en servir.  Pre-req...
Entity Framework Core et les données spatiales La gestion des données spatiales avec Entity Framework Core n'existe pas actuellement . Quand on essaie de créer un modèle d'une table contenant une c...
Géolocalisation dans SQL Server Après avoir travaillé sur la géolocalisation en MongoDB, j’ai voulu découvrir l’équivalent sur SQL Server. Il existe 2 types pour représenter les i...
Gérer les sources des packages SSIS avec Team Foun... Maintenant que nous savons créer, déployer et planifier l’exécution d’un package SSIS, il serait bon de sécuriser notre travail. Nous allons voir comm...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *